13/07/2007

Indemnisation au centimètre

1111111

 

Je lis parfois la DH en prenant mon petit déj au boulot, avant d'attaquer mes dossiers (je me déneuronise avant de faire appel à mes facultés intellectuelles pour bosser, quoi!).

 

Il y a quelques jours, j'ai lu un article, selon lequel, lorsqu'on perdait un membre (un bras, une jambe,...), on serait désormais indemnisé au centimètre de membre perdu.

 

Je ne suis pas d'accord. Encore une fois, ce sont les petits qui trinquent. Qu'est-ce qu'on en peut si on nait moins grand?

C'est déjà pas drôle de perdre un morceau de jambe ou de bras (enfin, je suppose). Et en plus, tu es pénalisé parce que tu perds moins de peau, d'os, de muscles, de sang et TOUSSA qu'un grand, alors que tu en as, objectivement, plus besoin.

 

Cas pratique. Je mesure 1m57, je fais donc fièrement partie des "petits". Quand, par exemple, je dois attraper quelque chose en hauteur et que ma main gauche est occupée, pour l'une ou l'autre raison, je me hisse sur la pointe des pieds, je tends mon bras droit et tente d'attraper avec ma main l'objet - parfois même en sautant, d'ailleurs. Je serai plus embêtée s'il me manque 5 cm à mon bras droit que quelqu'un qui est grand et qui ne doit pas faire d'effort pour attraper un truc haut, non? Vous suivez?

 

De même, ça serait plus préjudiciable pour des courts sur pattes de perdre 3 cm de jambe que pour Julia Roberts, non (sauf qu'il faudra changer sa réplique dans Pretty Woman, quand elle dit, dans le bain, à Richard Gere qu'il a 1m10 de jambes autour de lui, pour la modique somme de je-ne-sais-plus-combien-mais-beaucoup-de-dollars).

 

Donc, j'en appelle à tous mes amis nains. Mobilisons-nous !

10:25 Écrit par Madamedoel | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.